350 ans d'histoire

Sceau autorisé de la Société de Notre-Dame de Montréal, [ca 1650]. Source inconnue.

Créée en 1639 dans le contexte de la ferveur religieuse et missionnaire de la France du XVIIe siècle, la Société Notre-Dame de Montréal, (sous son nom complet : la Société de Notre-Dame de Montréal pour la conversion des Sauvages de la Nouvelle-France ou Compagnie des Associés pour la Conversion des Sauvages), regroupe des personnes pieuses ayant pour mission de fonder un établissement en Nouvelle-France dans le but d’évangéliser les Amérindiens. Plusieurs religieux et laïcs composent ce groupe : Jérôme Le Royer de la Dauversière, Jean-Jacques Olier, Pierre Chevrier, baron de Fancamp, Jeanne Mance, Gaston de Renty, Angélique Faure de Bullion et Paul de Chomedey de Maisonneuve. En 1640, l'île de Montréal, jusque là propriété de Jean de Lauson, est achetée et la direction de l’entreprise, confiée à Maisonneuve. Celui-ci fonde Ville-Marie le 17 mai 1642 en compagnie de Jeanne Mance et d'une quarantaine de colons. En 1663, des difficultés financières obligent la Société de Notre-Dame à céder l'île au Séminaire de Saint-Sulpice de Paris.